10 hymnes pour gratteux de plage

Publié le par Mademois'Hell

Mes petits chaaaaaaaats !

 

Je ne vous ai pas oubliés (par contre, l'inverse reste possible, j'en suis consciente). J'ai malheureusement été trahie par la technique, à savoir mon PC, il y a un peu plus de 3 semaines. Depuis mi-juillet, je suis sur un PC qu'on me prête. Déjà, Windows 8 c'est tout pourri et j'ai eu un mal fou à m'y faire, mais surtout, je viens juste de remettre la main sur mon mot de passe. Mon cerveau est moyennement bien rangé et je me fie un peu trop à PandaRoux (oui, Firefox, me regardez pas comme ça, je suis sûre qu'on vous l'a déjà faite).

Bref. Enough rambling.

 

Nous sommes au mois d'août, il fait un temps absolument merdique automnal dans mon Ouest chéri, mais nous ne sommes pas moins en été. Qui dit été, dit vacances. Qui dit vacances, dit plage. Qui dit plage, dit... soirées à la roots avec les potes, à ne pas faire de feu parce que c'est interdit, à boire des bières (en ramassant bien ses ordures après), jouer au caps et, éventuellement, se rouler deux-trois galoches dans le sable. (C'est pas obligé, hein.)

Dans ce genre de soirée, il y a forcément au moins une ou deux personnes qui vont se ramener avec une guitare ayant plus ou moins vécu et commencer à jouer, et vous allez chanter tous ensemble au coucher du soleil. C'est un monstrueux cliché, je vous l'accorde totalement, mais avouez que ça fait plaisir, quand même.

 

Etonnamment, le répertoire de chansons à jouer sur une plage semble assez restreint. Comme s'il y avait des chansons plus appropriées que d'autres pour ce genre d'ambiance. De fait, certaines chansons sont absolument cataloguées comme "hymnes pour gratteux de plage" (même si je crois que je suis la seule personne de ma connaissance à utiliser cette expression exacte).

 

¤ Qu'est-ce qu'un bon "hymne pour gratteux de plage" ?

 

La liste d'ingrédients est relativement simple.

 

¤ Une structure pas compliquée. Globalement, couplet, refrain et on recommence.

 

¤ Des paroles courtes et/ou faciles à retenir. Surtout pour les chansons en anglais. Moins il y a de texte/plus il est simple, plus il y a de chances que la plupart des gens les connaissent et puissent chanter en choeur.

 

¤ Une mélodie simple et accrocheuse. N'oubliez pas que vos potes à la guitare ne sont pas forcément des virtuoses, mais peut-être simplement des gens qui ont appris par eux-mêmes et qui jouent surtout pour s'accompagner, pas à un niveau de concertiste. Vous n'êtes pas forcément ami avec le nouveau Slash, le fils spirituel de Jimmy Page ou l'alter ego d'Adrien Grousset du groupe Hacride. Si ça peut se jouer en quatre accords, ça roule.

 

¤ Une chanson connue. NO SHIT SHERLOCK. (Oui, vous venez de penser quelque chose dans ce genre. Je vous vois lever les yeux au ciel devant votre écran. Il faut savoir énoncer les évidences, parfois.) Oui, en effet, la chanson de gratteux de plage est connue. Elle est parfois vieille et sort directement de la collection de vinyles de vos parents, parfois plus récente et a juste été lourdement matraquée en radio. Autre possibilité : vous avez grandi avec.

 

¤ Démonstration par l'exemple

 

Parce que, comme dirait Elvis, un peu moins de conversation, un peu plus d'action. (J'aurais pu dire "aime-moi tendre, aime-moi vrai".) (Un schokobon et mon amitié si vous avez la référence <3)

Je vous ai donc fait une petite liste, totalement subjective, de morceaux qui se prêtent bien à être joués un soir d'été non pluvieux, sur une plage, entre deux bières, avec des gens qu'on aime bien.

 

¤ Oasis - Wonderwall

 

Oui, je SAIS, vous allez me dire que je vous la mets à toutes les sauces, cette chanson. Elle figurait déjà en tête de liste de mon portrait chinois musical, et la revoici.

Mais que voulez-vous, tous les ingrédients y sont. Structure et mélodie ultra-simples, deux couplets qui se ressemblent beaucoup et un refrain qui se tient en une phrase, et une popularité mondiale incontestable, incontestée et écrasante (c'est littéralement LE morceau pop de l'année 1995).

Ajoutons la petite charge émotionnelle du texte, et vous avez un morceau qui fera sourire beaucoup de monde et que tout le monde pourra chanter ou fredonner.

Incontournable.

 


 

 

 

¤ Radiohead - Exit Music (for a Film)

 

J'ai parlé de charge émotionnelle ? Paf, pastèque, on est en plein dedans avec ce qui est, à mon avis, le morceau le plus épique et le plus poignant, non seulement d'OK Computer, mais de toute la discographie de Radiohead. Certes, Creep et Fake Plastic Trees rivalisent, mais Exit Music garde une certaine avance.

En version studio, bien sûr, il s'agit d'un lent crescendo vers une explosion de sentiment pur, délivré sous forme de voix de Thom Yorke.

Mais n'oublions pas que cette chanson commence uniquement en acoustique, et c'est tout à fait possible de ne la jouer que comme ça.

Le morceau est évidemment connu, même si ce n'est pas Karma Police, OK Computer a suffisamment fait le tour de la planète rock pour que beaucoup s'en souviennent. Il a un peu plus de texte qu'un Wonderwall, mais avec un peu de chance, vous tomberez sur un fan...

 


 

 

 

¤ The Beatles - Hey Jude

 

Je ne pouvais PAS faire cette playlist sans y inclure Hey Jude. Qui n'a jamais fredonné les célèbres "naaaaa na naaaa nanana naaaaaa nanana naaaaaa heeeeey juuuuuuuude" ?

Pas grand monde, avouons-le.

Allez, faites-vous plaisir.

 


 

 

 

¤ Tryo - L'hymne de nos campagnes

 

Autre passage obligé depuis quelques années : Tryo. J'aurais pu facilement caler dans cette playlist n'importe quel morceau de leur premier album, Mamagubida. J'aurais notamment pu essayer de placer Yakamonéyé, que j'adore et qui est juste un gros monstre à chanter. Haha.

Mais non, L'hymne de nos campagnes est sans doute bien plus connue, ne serait-ce grâce à sa réédition en single en 2005, à l'occasion de 10 ans du groupe.

Tryo a sa place ici, parce que niveau roots, on se pose quand même là. L'hymne de nos campagnes est clairement un morceau qui s'écoute posé, tranquille, pile dans l'état d'esprit qui nous intéresse dans ce  post.

 


 

 

 

¤ De Palmas - Sur la route

 

Attendez un peu avant de m'arracher la tête. Je sais que j'ai furieusement dévié vers de la variété française des années 90, et en particulier un morceau qu'on a mangé en heavy rotation pendant des mois. Voyez-vous, je pense que "variété" n'est pas forcément un gros mot. Ce n'est pas parce qu'un morceau est super connu qu'il est forcément mauvais. Et même s'il ne s'agit pas d'une grande composition, on ne cherche pas des pièces élaborées (sinon, j'écrirais sur Pink Floyd ou The Mars Volta) mais des chansons faciles et accrocheuses.

en l'occurrence, Sur la route a des paroles qui se retiennent bien, et un petit bout de swing qui la rend vraiment sympa.

 


 

 

 

¤ Eric Clapton - Layla

 

Autre incontournable, la version unplugged de Layla. Encore un morceau qui a traversé les décennies et qui a vieilli comme un grand cru. Et qui se savoure comme tel. Je n'ai même rien à ajouter.

 


 

 

 

¤ Bob Marley - No Woman No Cry

 

Héééééé oui. Connu, simple, ambiance ultra roots et énergie complètement positive. Qui n'a jamais répété Everything's gonna be alright comme un mantra ?

 


 

 

 

¤ The Connells - '74 '75

 

Je mets mon casque et ma cotte de mailles. Oui, encore un tube radio des nineties. J'ai grandi dans les nineties et il en reste des traces dans ma culture musicale.

'74 '75 n'est certainement pas un chef-d'œuvre, mais on a encore affaire ici à une mélodie terriblement efficace, à un texte assez facile à chanter ou à fredonner. Et un sacré tube, aussi.

 


 

 

 

¤ Mano Negra - Mala Vida

 

Bon, taper dans l'alternatif eighties en acoustique, ça peut être un challenge. Ceci dit, Mala Vida est un tube aussi, tout à fait chantable en total yaourt (Manu Chao fait lui-même un peu du yaourt à la base, alors...) et complètement adapté pour mettre l'ambiance.

Enfin, quand, comme moi, on aime brailler "CA' DI' SE LA TRA' MI CORAZON!"

 


 

 

 

¤ Manu Chao - Clandestino

 

Transition toute trouvée... L'album Clandestino de Manu Chao a probablement été écrit pour être repris sur toutes les plages du monde, avec une guitare mal accordée.

Solo voy con mi pena...

 


 


 

 

¤ BONUS TRACK : Elliott Smith - Between the Bars

 

Parce que j'ai un amour incommensurable pour ce morceau. Et parce que je voudrais bien l'entendre jouer un peu plus souvent. :)

 


 

 

 

N'oubliez pas vos serviettes de bain !!!!

(Et si vous avez la bonne idée de prendre un bain de minuit, je ne veux pas le savoir.)

 

;)

Publié dans Les p'tites playlists

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article